Constituer sa bande démo

La bande-démo est aussi importante que des photographies pour convaincre un réalisateur ou un directeur de casting. Elle doit être courte (idéalement moins de 2 minutes), et ne proposer que le meilleur de vos séquences.

Pour constituer ou enrichir votre bande démo, vous pouvez participer à un des Workshops ou un des Stages proposés par Le Workshop.

Que mettre dans une bande démo ?

  • Des séquences suffisamment longues de fiction. Ce ne sont pas forcément celles que vous préférez, mais celles où vous êtes « objectivement » juste. Ne cherchez pas à impressionner mais plutôt à convaincre. En quelques secondes, un professionnel peut déceler si l’acteur est juste ou non.
  • Plutôt des plans en portrait : le cinéma, c’est avant tout des regards et des intentions.
  • Des séquences de type action, à condition qu’elles soient très bien chorégraphiées et montées.

Ce qu’il faut éviter d’y voir

Encore une fois : une bande démo doit donner envie de vous rencontrer, et non d’être une démonstration exhaustive de votre expérience. Vous devez être très critique sur les séquences que vous y intégrez. N’hésitez pas à bannir :

  • Les séquences de mauvaises qualités techniques : bien que votre métier ne soit ni réalisateur, ni preneur de son, ni chef opérateur, gardez en tête que vous devez retenir l’attention de vos spectateurs. Néanmoins, un « bon » film fait au téléphone portable peut avoir sa place, si le scénario est formidable et votre prestation unique.
  • Les captations de théâtre. En général, la qualité de ces séquences est médiocre (son qui résonne, surexposition, etc.).  Le théâtre se regarde dans une salle.
  • Les courts métrages avec un scénario et des dialogues peu crédibles. Un mauvais dialogue peut ruiner une interprétation correcte.
  • Les séquences « tournées à la maison » pour enrichir une bande démo. C’est rarement pertinent, à moins d’être dirigé par un réalisateur.

Plus vous progresserez dans votre métier, plus vous retirerez des séquences, plutôt que d’en ajouter. Et si vous n’avez qu’une ou deux extraits pertinents, ce n’est pas grave. Il faut donner envie, plutôt que d’en voir trop.

Comment créer sa bande démo ?

L’idéal est de demander à un monteur professionnel de s’en occuper. Au-delà de ses compétences techniques, son regard critique sur vos séquences sera un atout important.  Alternativement, vous pouvez vous lancer dans le montage ! Retroussez-vous les manches, armez-vous d’un ordinateur  récent et consacrez-y un week-end entier. Faire un montage simple (choix des séquences, ajout de titrages basiques) n’est pas plus compliqué que de se servir d’un traitement de texte. Au début, c’est dur, c’est douloureux et  c’est énervant mais vous pourrez ainsi facilement modifier votre bande démo au gré de vos nouveaux tournages. Quelques logiciels gratuits pour monter sur PC et MAC, fournits en standard.

Achetez un des nombreux livres disponibles, très pédagogiques et didactiques, pour apprendre le montage vidéo sur ordinateur. Le montage, c’est simple !

La composition d’une bande démo

Il n’y a pas de règles inscrites dans le marbre, mais l’expérience prouve que cette structure est pertinente :

  • Une courte intro (15-20 secondes) de type « clip » : mettez plusieurs séquences courtes (1 à 3 secondes) extraites de vos films, sur une musique de votre choix.
  • Quelques séquences de jeu (20 à 40 secondes chaque). Privilégiez les regards, les silences, les ruptures de ton. Laissez « vivre » votre jeu, afin que le spectateur puisse avoir une idée  pertinente de vos capacités.
  • Un titrage sobre indiquant votre nom, adresse e-mail et site internet. Le numéro de téléphone n’est pas indispensable (surtout si votre démo est librement accessible sur internet).

Et voilà : il ne vous reste plus qu’à la publier sur YouTube, Dailymotion ou Vimeo (à privilégier, en terme de positionnement « haut de gamme » et sans publicité). N’envoyez jamais par e-mail votre fichier vidéo, mais plutôt un lien vers un de ces sites de diffusion.

Consultez les autres fiches conseils pour les acteurs.

Service de montage de bande démo

Il n’est pas simple d’avoir le recul et les connaissances techniques pour réaliser sa bande démo. Le Workshop vous propose un nouveau service de montage de votre bande démo de moins de 3 minutes, à partir de séquences vidéos que vous fournissez.

La démo vidéo est cruciale dans la promotion de l’artiste, dans la recherche de rôles en fiction, et pour obtenir une audition. C’est un outil pratiquement indispensable aujourd’hui pour répondre aux annonces de casting.
Avec le point de vue d’un réalisateur-monteur, votre bande démo sera constituée des séquences les plus efficaces pour montrer vos capacités de jeu et donner envie aux directeurs de castings et aux réalisateurs de vous rencontrer pour une audition. Ce n’est pas une séquence avec de belles images ou avec une mise en scène impressionnante qu’il faut privilégier, mais une séquence qui mette en en avant votre densité de jeu et votre présence à l’écran.
Seuls l’émotion et le sens donnés à votre interprétation comptent.

Bande démo < 3 minutes : 330 € TTC.
Détails de la prestation : Un premier montage est proposé, à partir des rushs fournis. Conseils et choix des scènes, de la structure et du format du montage. Le montage est ensuite ajusté en accord avec le comédien avant la validation définitive. Services compris : montage, étalonnage, mixage, titrage et encodage. Livraison du film au format HD pour mise en ligne sur les principales plate-formes de diffusion (Youtube, Viméo, etc.) et sur DVD-Rom.
Information : workshop @ genevray.com

Tagged with:
 

Comments are closed.

Workshop.Genevray, entraînement pour acteurs devant la caméra
Cours de Théâtre et Cinéma à Paris • Devenir comédien • Devenir comédienne • Acting intensif • Formation professionnelle de l’Acteur